– Dans quelle mesure le fait d’être noir et gay influence-t-il votre art ?

– Est-ce que Picasso n’était pas influencé par le fait d’être un homme hétérosexuel et espagnol ? … »

Bill T. Jones, chorégraphe, répondant à une question d’Hervé Pons dans le magazine Têtu n°84, décembre 2003.

 

Personne ne changera notre culture, nous sommes notre culture. »

K.D. Lang, chanteuse, dans le magazine Têtu n°100, mai 2005.

 

Nul n’a le droit en vérité
De me blâmer, de me juger
Et je précise
Que c’est bien la nature qui
Est seule responsable si
Je suis un "homo"
Comme ils disent. »

Comme ils disent, paroles et musique de Charles Aznavour, 1973.

La culture homosexuelle

En réaction à la discrimination, les homosexuel-le-s ont bâti, sur leurs combats et leur solidarité, une culture et un folklore…

Un puzzle culturel

Certes une marginalisation ne suffit pas à établir une « culture » mais

Tout cela peut finir par en tenir lieu. Toutes les marginalités, toutes les oppressions subies, toutes les clandestinités (notamment sexuelles) ont généré des codes, des comportements et des langages subculturels. Ce gai bric-à-brac qui, s’accumulant, a donné naissance à la culture homosexuelle, est constitué d’inventions, de récupérations et de revendications.

Un outil d’émancipation

Cette culture ouverte et partagée qui, au fil du temps, a permis aux homosexuel-le-s de se dire, de se montrer, voire de s’imposer à eux-mêmes et aux autres, est devenue un élément d’émancipation et de reconnaissance, autant que leur force de mobilisation et de militantisme, ou que leur prétendu pouvoir d’achat. La culture et l’identité homosexuelles font partie des gays et des lesbiennes. Elles ne les définissent pas. Ils ne s’y limitent pas. Et elles ne les limitent pas non plus…

Reconnue par le Vatican

À l’heure où la notion de culture gay est toujours contestée et niée, tant à l’intérieur de la communauté homosexuelle qu’à l’extérieur de celle-ci, il est étonnant de constater qu’elle ait été reconnue par une des plus importantes et plus conservatrices autorités morales au monde… En effet, c’est le Vatican qui a reconnu explicitement l’existence d’une telle culture en indiquant que l’Église ne peut admettre au séminaire et aux ordres sacrés ceux qui pratiquent l’homosexualité1 pas plus que ceux qui soutiennent la culture dite gay.
________________________________________
1 Instruction sur les critères de discernement vocationnel au sujet des personnes présentant des tendances homosexuelles en vue de l'admission au séminaire et aux ordres sacrés. Rome, 2005.

Quelques artistes identitaires ou cultes

Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, Jean Cocteau et Jean Marais, Marguerite Yourcenar, Jimmy Sommerville, Pier Paolo Pasoloni, Luchino Visconti, Dalida, Oscar Wilde, Sappho, Elizabeth Taylor, Judy Garland, Liza Minelli, Roger Peyrefitte, Yves Navarre, Andy Warhol, Village People, Barbra Streisand, Madonna, Lawrence d’Arabie, Sheila, Rainer Werner Fassbinder, Klaus Nomi, Frida Kahlo, Catherine Deneuve, Vaslav Nijinsky, Sergueï Mikhailovitch Eisenstein, Yukio Mishima, Jodie Foster, Sigourney Weaver, Pierre et Gilles, Jean Genet, Mylène Farmer, Boy George, les travestis, Catherine Lara…

Quelques œuvres identitaires ou cultes

Satyricon de Pétrone, Philadelphia de Jonathan Demme, La Différence de Lara Fabian, Will & Grace, Priscilla Queen of the desert de Stephan Elliott, Another Country de Marek Kanievska, Une femme avec une femme de Meccano, My beautiful laundrette de Stephen Frears, Brokeback Mountain de Ang Lee, Cabaret de Bob Fosse, La Cage aux folles d’Édouard Molinaro, Comme ils disent… de Charles Aznavour, Furyo de Nagisa Oshima, Mort à Venise de Luchino Visconti, Les Prédateurs de Tony Scott, Le magicien d’Oz de Victor Fleming, Corydon d’André Gide, L’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch, La Couleur Pourpre de Steven Spielberg, Adam & Yves de Zazie, Beignets de tomates vertes de Jon Avnet, les Chroniques de San Francisco de Armistead Maupin, Gazon Maudit de Josiane Balasko, La grande Zoa de Régine, Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, Entretien avec un vampire de Neil Jordan, The Rocky Horror Picture Show de Jim Sharman, Maurice de James Ivory, My own private Idaho de Gus Van Sant, Spartacus de Stanley Kubrick, Thelma & Louise de Ridley Scott, Tootsie de Sydney Pollack, Victor/Victoria de Blake Edwards, La chatte sur un toit brûlant de Richard Brooks, Reflet dans un œil d’or de John Huston, Les demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, Huit femmes de François Ozon, Queer as folk, Midnight Express d’Alan Parker, Bound des frères Wachowski , In & Out de Frank Oz, Les Nuits fauves de Cyril Collard…

Quelques artistes homosexuels ou bisexuels

Elton John, Richard Chamberlain, Marc Almond, les Scissor Sisters, Maurice Béjart, Dave, Abou Nawas, Pedro Almodóvar, Cary Grant, Greta Garbo, Pyotr IlyichTchaikovski, Patricia Highsmith, Bryan « X-Men » Singer, Michel-Ange, Léonard de Vinci, David Hockney, Herman Melville, Federico García Lorca, Samantha Fox, Angelina Jolie, Jean-Michel Basquiat, David Bowie, Juliette Greco, Charles Trenet, George Michael, Marlene Dietrich, Rock Hudson, François Villon, Cole Porter, Barbara Stanwyck, Montgomery Clift, François Ozon, Dirk Bogarde, James Dean, Peter O’Toole, Rupert Everett, Gus Van Sant, Marcel Proust, Henry de Montherlant, Paul Vecchiali, Dolce & Gabbana, Jean Genet, Louis Aragon, Colette, Hervé Vilard, Philippe Besson, Étienne Daho, Pet Shop Boys, Michael « REM » Stipe, Stefan « Placebo » Olsdal, Brian « Placebo » Molko, Melissa Etheridge, Sinead O’Connor, Anne-Laure de la Star Ac', Jean-Claude Brialy, Ian McKellen, Alejandro Amenábar, Jean-Paul Gaultier, Josée Dayan, Freddie Mercury, Patrick Juvet, Franz Schubert, Anthony Perkins, Tennessee Williams, Truman Capote, Maud Tabachnik, Sarah Waters, Rudolf Noureev, Herb Ritts, Francis Bacon, Yves Saint-Laurent, Laurent Ruquier, Miguel de Cervantès, Cyrano de Bergerac, Christian Dior, Marie-Paule Belle, Rufus Wainwright, Moby, Sœur Sourire, Sergueï Eisenstein, Pink, Bon Scott…