Tony, il est gentil mais il est quand même pas beau !

— Tu sais, les gays sont pas tous beaux… »

Deux adolescentes, dans le bus 48, à Liège.

 

La télévision publique est une télévision de la réalité, il n’est donc pas question de gommer le fait homosexuel dans nos programmes. »

Alain Gerlache, Directeur de la RTBF Télévision dans La Libre du 3 février 2004.

L'homosexualité dans la société

Les sociétés modernes occidentales commencent à reconnaître l’homosexualité. Après les avancées légales, la population respecte de plus en plus les homosexuel-le-s… qui ont été, à certaines époques, des parias honnis et stigmatisés ! Après avoir acquis l’égalité juridique, le mouvement homosexuel, soutenu par la société civile, va devoir emporter le « combat des mentalités ».

Homoparentalité

De nombreuses études compilées depuis plus de 20 ans tendent au même résultat. Elles démontrent que les enfants de parents homosexuels ont un développement psychosocial semblable à celui des enfants de parents hétérosexuels. Ces enfants ne présentent pas une fréquence plus élevée d’homosexualité une fois devenus adultes ; ils ne présentent pas non plus de problèmes particuliers d’identité sexuelle.

Visibilité

Les homosexuel-le-s n’ont pas de signes distinctifs par nature. Ils appartiennent à tous les groupes d’âges, à toutes les communautés ethniques, à toutes les classes sociales. Seule une minorité d’homosexuel-le-s adopte des caractéristiques distinctives liées à l’adoption de codes spécifiques d’apparences. Celles et ceux que le grand public finit par voir sont les personnes les plus extraverties et exubérantes que les médias mettent en avant. La couverture médiatique sélective et sensationnaliste n’est pas représentative de la diversité d’apparence et d’appartenance des homosexuel-le-s.

Banalisation

Il est généralement admis que les homosexuel-le-s représentent 10% de la population. Ce qui évolue, c’est que les gays et les lesbiennes se sentent plus à l’aise pour s’affirmer. C’est en créant une atmosphère d’accueil, d’acceptation et d’inclusion que l’on favorise le dévoilement et l’épanouissement de celles et de ceux qui souhaitent se révéler.

« Sortir du placard »

C’est un signe des temps, la révélation de son homosexualité (coming-out) est de plus en plus fréquente parmi les personnages publics, qu’ils soient issus de la politique (ministres, maires, députés, présidents de parti, …), des arts et du spectacle (chanteurs, acteurs, écrivains, présentateurs de télévision, …), des services publics (dirigeants de chaînes de télévision publique ou hauts responsables des forces de l’ordre), etc. L’exemplarité de personnes connues, voire admirées qui vivent ouvertement et de façon épanouie leur orientation sexuelle est primordiale pour la construction et l’épanouissement des jeunes homosexuel-le-s.